9 conseils pour conserver une trésorerie saine

9 conseils pour conserver une trésorerie saine (3/3)

Toutes les entreprises sont d'accord pour affirmer que la trésorerie est le nerf de la guerre. Mais il n'est pas toujours évident d'adopter le réflexe cash.
Trois clients de BNP Paribas Factor ont accepté de livrer leur expérience et leurs conseils pour conserver une trésorerie saine. Confidences.

Optimisation de la trésorerie : découvrez le témoignage de Michèle Sesmat

La société P. SESMAT est une petite entreprise familiale. Nous réalisons des projets de menuiserie aluminium et bois de A à Z. De l’étude au suivi en passant par la fabrication, notre société est au service de ses clients.
Cependant, dans notre métier, nous faisons face à 3 difficultés :

  • Remplir un carnet de commandes face à une concurrence étrangère avec qui il est parfois difficile de rivaliser sur les tarifs.

  • Maintenir une trésorerie saine eu égard aux obligations sociales, fiscales et fournisseurs

  • Trouver de la main d’œuvre qualifiée dans le calendrier imparti, motivée et sérieuse

La principale difficulté est de résister face aux délais intenables. Il est très complexe pour les TPE-PME de répondre à tous les engagements sans le soutien des banques et d’autres organismes.

En effet, si nous n’honorons pas nos engagements fiscaux, sociaux et fournisseurs, nous sommes immédiatement pénalisés et cela peut coûter très cher. De même, si nous sommes en retard sur un projet, les pénalités tombent ! À l’inverse, si une collectivité ne nous paie pas dans les délais, nous ne réclamons jamais les intérêts moratoires…

C’est initialement pour nos problèmes de délais de paiement que nous nous sommes rapprochés en 2009 d’Oséo (aujourd’hui Bpifrance). Puis en 2017, l’affacturage nous a été proposé par BNP Paribas Factor lorsque les autorisations de découvert ont été révisées à la baisse. Depuis un an maintenant, l’affacturage nous permet de régler nos créances de façon plus régulière et, surtout, de rétablir une relation de confiance avec nos fournisseurs.

Comme vous pouvez le constater, les petites entreprises sont totalement compressées dans un sens ou dans un autre. Il n’y a aucune exagération dans mes propos. C’est notre quotidien.

Malgré tout, sans BNP Paribas Factor et Bpifrance, la Sarl P. SESMAT n’existerait plus.
Alors merci à tous les organismes qui travaillent et réfléchissent à toutes les solutions possibles pour maintenir les entreprises, et donc l’emploi, dans notre pays !

Les conseils de Michèle Sesmat pour une trésorerie saine :

  1. Anticiper
  2. Suivre sa trésorerie tous les jours
  3. Relancer et prévenir les banques


En savoir plus :

  • Michèle Sesmat est une collaboratrice de P. SESMAT.
    La société P. SESMAT est spécialisée dans la fabrication et la pose de menuiseries aluminium, bois et PVC …
    Pascal Sesmat, gérant, dispose de plus de 40 années d’expériences dans la menuiserie. La société compte aujourd’hui 8 collaborateurs et travaille notamment pour le compte de collectivités territoriales, d’entreprises générales et d’investisseurs ou SCI.
  • N’hésitez pas à contacter la société P. SESMAT si vous souhaitez plus d’informations sur son activité :
    http://www.sesmat-menuiserie.fr/


Découvrez les 6 autres conseils pour une trésorerie saine :

9 conseils pour conserver une trésorerie saine

9 conseils pour conserver une trésorerie saine (1/3)
9 conseils pour conserver une trésorerie saine (2/3)

Ces témoignages sont issus du livre blanc "Délais de paiement, trésorerie… La vraie vie des entreprises du BTP"

Partager sur  Partager sur linkedin