Conseils d'entrepreneurs #3 : Rencontre avec Laurence Rolland du Collectif des Gourmandes

Conseils d'entrepreneurs #3 : Rencontre avec Laurence Rolland du Collectif des Gourmandes

Parce qu'être entrepreneur est plus qu'un métier, c'est un mode de vie, nous choisissons de vous proposer des témoignages ultravitaminés et inspirants pour nourrir vos réflexions et booster votre créativité. Découvrez le parcours passionnant et atypique de Laurence Rolland, chef d'entreprise et entrepreneure engagée au sein de réseaux d'entrepreneurs.

Laurence Rolland Laurence, qui es-tu ? Quel est ton parcours ?

J’ai un début de parcours relativement classique. Je travaillais dans l’agroalimentaire,tout d’abord comme commerciale en GMS (Grandes et Moyennes Surfaces).

J’ai ensuite repris mes études en 2003, obtenu un DESS en marketing et intégré le leader de la diététique en Europe au sein d’une Direction Marketing.

Après 7 années à développer des produits de diététique minceur, j’ai opéré un virage à 180°.

Peux-tu nous raconter l’histoire du Collectif des Gourmandes. Comment as-tu eu cette idée ?

L’idée est née en 2009, au contact de gourmandes et du constat qu’à l’époque, l’offre était assez pauvre en biscuits ciblant les foodistas.
Elles étaient obligées de “piocher“ dans les goûters pour enfant, mais restaient insatisfaites car les biscuits étaient très basiques, à l’huile de palme et trop sucrés.

À ce moment-là, j’ai senti qu’il y avait de la place pour une marque plus gourmande, clean-label et fun qui ciblerait les adultes.

À quel moment as-tu eu envie de devenir entrepreneure ?

Quand j’ai quitté mon employeur après 7 années, j’ai d’abord choisi de conseiller et partager mon expérience en marketing avec des PME artisanales. Puis une rencontre a tout changé.

J’ai travaillé avec un chef d’entreprise dans l’univers du café. J’essayais de le convaincre de diversifier son activité avec des biscuits gourmands pour adultes. Je lui avais présenté toutes les études que j’avais menées sur la faisabilité du projet. Il m’a alors dit : « Laurence, je crois que tu es prête pour te lancer. Ne t’inquiète pas, je serai toujours là pour toi, tu peux compter sur moi ».

J’ai donc pris mon courage à deux mains et attrapé le virus de l’entreprenariat.
Il m’a présenté des clients, prêté une machine pour que je débute la fabrication et proposé mes biscuits dans son restaurant, bref il a été mon “parrain entrepreneur“.

As-tu rencontré des difficultés au cours de ta carrière ?

Je pensais être libérée du “plafond de verre“ quand j’ai quitté mon ancien employeur, mais j’ai découvert que c’était pire dans l’univers entrepreneurial. J’ai rencontré pas mal de Business Angels, regroupés en “club“. Je les ai surnommés les “clubs de fumeurs de cigares“ : 100 % masculins, dans l’irrespect total des porteurs de projet, et plein d’a priori…

Après avoir réalisé 2 levées de fonds (sans les “fumeurs de cigares“), le Collectif des Gourmandes s’est développé très (trop) rapidement. Nous avions soudainement une augmentation des ventes de 80 %, il a donc fallu acheter plus de machines, payer les employés, mais surtout il y avait un décalage entre le moment où nous réglions nos fournisseurs et le moment où nos clients nous payaient.
Pendant cette période, nous avons eu des difficultés à gérer notre forte croissance, ce qui est complètement paradoxal...
Nous avons donc dû trouver rapidement des solutions de financement pour gérer notre croissance. Heureusement, j’ai rencontré des réseaux bienveillants, comme le réseau Entreprendre, et des partenaires fiables, comme BNP Paribas Factor, qui nous ont fourni les clés pour une croissance sereine.

Maintenant je suis moi-même marraine dans le réseau Entreprendre : j’accompagne des entreprises depuis 3 ans et anime des tables rondes sur les levées de fonds et la gestion de la croissance !

Le Collectif des Gourmandes est devenu sociétaire, qu’est-ce que cela signifie pour toi ?

Nous avons transformé Gourmandes et Cie en SCOP, cela me tenait vraiment à coeur. J’en reste la gérante, mais les salariés sont sociétaires au même titre que moi. Ils participent ainsi à toutes les décisions prises en Assemblée Générale et l’intégralité des bénéfices est redistribuée de façon équitable entre nous tous.
C’est une façon de les remercier, mais aussi de leur montrer qu’ils sont partie prenante dans le succès de l’entreprise.

Qui a inspiré tes ambitions ?

Je suis admirative d’Alain Chatillon, le fondateur de Nutrition et Santé, car il a inventé la diététique en France. Il a toujours oeuvré pour préserver et développer l’activité au sein de sa région (le Lauragais, dans le Sud-Ouest de la France).

Conseils d'entrepreneurs


Le Collectif des Gourmandes en quelques mots :

  • Chiffres clés : 600 k€ de CA en 2017.
  • Objectif 2018 : 1M d’€ de CA et 2 recrutements de plus (commerciaux).
  • Belles réalisations : Trophée de l’Innovation PME chez Carrefour et Auchan en 2014 avec des macarons sans gluten. Un référencement national obtenu chez Carrefour et Franprix.
  • Principaux clients aujourd’hui : Carrefour, Franprix (groupe EMC Casino), Leclerc, Biocoop…

Partager sur  Partager sur linkedin