9 conseils pour conserver une trésorerie saine

9 conseils pour conserver une trésorerie saine (1/3)

Toutes les entreprises sont d'accord pour affirmer que la trésorerie est le nerf de la guerre. Mais il n'est pas toujours évident d'adopter le réflexe cash.
Trois clients de BNP Paribas Factor ont accepté de livrer leur expérience et leurs conseils pour conserver une trésorerie saine. Confidences.

Gestion des délais de paiements dans le secteur public : Étienne Bourdon nous raconte...

Notre société de création de paysage n’est pas commune. Nous apportons une dimension thérapeutique au paysagisme. Pour cela, nous réalisons des études en amont pour analyser les effets des aménagements de jardins sur les maladies. Par exemple, pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, nous avons mené des recherches pour déterminer les impacts positifs que peut avoir le jardin sur leur perception. Nous avons donc créé un jardin clair, ordonné, avec une logique de forme, de couleur et de végétaux pour ne pas désorienter davantage les patients.

La reprise d’une société comme O Ubi Campi est une expérience humaine incroyable, faite de bonnes et mauvaises surprises :

  • Notre métier de jardin thérapeutique n’est pas connu et soulève même des questionnements. Nous avons donc un travail important de pédagogie à réaliser pour convaincre des biens-faits de nos espaces.

  • Les délais de paiement de nos clients sont difficiles à anticiper et peuvent créer des décalages de trésorerie.

Les retards de paiement privent le BTP de 7,5 milliards d’euros

LIRE AUSSI: Les retards de paiement privent le BTP de 7,5 milliards d’euros


À une époque, nous manquions cruellement de trésorerie. Je ne connaissais pas l’affacturage. Cela m’était décrit avant tout comme une solution très coûteuse et contraignante.
Je me suis rendu compte que le coût était raisonnable eu égard au service rendu.
Depuis, j’ai un problème en moins : le règlement des factures de mes clients.
BNP Paribas Factor finance nos factures en 24h ouvrées et s’occupe pour notre compte de la relance et du recouvrement. C’est un réel soulagement puisque nous n’avons ni le temps ni les effectifs pour relancer nos clients.

Cela m’a également permis d’accorder une souplesse de règlement à mes clients. Je suis moins sous pression car je peux mieux prévoir mes flux de trésorerie et mes clients ont plus de tranquillité pour régler le factor à échéance.
Pour moi, c’est une solution gagnant – gagnant.

Les conseils d'Étienne Bourdon pour une trésorerie saine :

  1. Savoir prioriser
  2. Être transparent sur les difficultés rencontrées
  3. Être bien accompagné


En savoir plus :

  • Architecte paysagiste de formation, diplômé d’un doctorat en gériatrie et après 15 années dans le milieu médical, Etienne Bourdon, a choisi de racheter O UBI Campi et d’allier sa compétence de paysagiste à son expérience en gériatrie.
    O UBI Campi compte aujourd’hui 11 employés au service d’hôpitaux, d’EPHAD, d’instituts médicalisés, d’entreprises et de collectivités.
  • N’hésitez pas à contacter Etienne BOURDON si vous souhaitez plus d’informations sur son activité :
    03.23.96.23.50 / https://o-ubicampi.com/


Découvrez les 6 autres conseils pour une trésorerie saine

Tous ces témoignages sont issus du livre blanc "Délais de paiement, trésorerie... La vraie vie des entreprises du BTP"

9 conseils pour conserver une trésorerie saine

Partager sur  Partager sur linkedin